Veuillez choisir une liste d'achat

Mucograft®

En stock
Plus que %1 en stock
SKU
50010

Description

Geistlich Mucograft®, une matrice collagénique pratique

Geistlich Mucograft® est une matrice collagénique développée spécialement pour régénérer les tissus mous de la cavité buccale. Elle est constituée de collagène porcin non réticulé et présente 2 parties :

  • Une surface compacte qui permet la suture et protège la plaie même en cas de cicatrisation à ciel ouvert.1
  • Une surface spongieuse qui favorise la stabilisation du caillot sanguin et la colonisation par les cellules des tissus mous.9,11,19,1

Ainsi, Geistlich Mucograft® favorise la vascularisation précoce et facilite la croissance des cellules des tissus mous.9,11

 

Les avantages de Geistlich Mucograft®

  • Moins de morbidité grâce à l’absence de site de prélèvement.1-3,5,8,20-28
  • Moins douloureux qu’une greffe de tissus autogènes.1-3,5,8,20-28
  • Temps chirurgical inférieur à celui nécessaire pour les greffes autogènes.1,4,6,17,29,30
  • Couleur et texture naturelle concordant aux tissus mous environnants.2,5,12,17,29,24,31,32
  • Vascularisation précoce et bonne réhabitation par les tissus mous.9,11
  • Belle cicatrisation de la plaie, y compris à ciel ouvert.1
  • Prête à l’emploi : pas de traitement ou d’hydratation préalables. Pose à sec.1-6,8-18
  • Simple à manipuler1,7,31 : bonne adhérence9,11 aux lésions. 
    Pas de problème de disponibilité, d’homogénéité ou de variations de qualité.1,8,23,33

 

L’utilisation de Geistlich Mucograft®.

Elle est indiquée pour le gain de tissus kératinisé et le recouvrement de récessions gingivales.1-3,5,6,8,23,27,28,34

 

Domaines thérapeutiques associés 

- RÉGÉNÉRATION DES TISSUS MOUS

 

Gamme

Geistlich Mucograft® existe en 2 tailles :      

  • 15 x 20 mm
  • 20 x 30 mm
     

Conseils d’application

Matrice prête à l’emploi1-6,8-18, Geistlich Mucograft® ne nécessite pas de geste de préparation préalable. Sa manipulation et sa mise en place se font à sec.

  • Découper la matrice à la forme voulue après avoir mesuré la taille de la zone à régénérer.
  • Orientation : la face spongieuse est placée au contact de l’os et/ou du périoste et la face lisse et dense vers les tissus mous.
  • Aucune compression de la matrice ne doit être exercée.
  • Posée à sec, elle s’humidifie rapidement et épouse les contours de la lésion.33
  • Elle présente une bonne adhérence à la lésion.9,11

Vous avez plus de questions ?

Bibliographie :

  1. Sanz M, et al. J Clin Periodontol. 2009 Oct;36(10):868-76 (Clinical study).
  2. McGuire MK & Scheyer ET. J Periodontol. 2010 Aug;81(8):1108-17 (Clinical study).
  3. Cardaropoli D, et al. J Periodontol. 2012 Mar;83(3):321-8 (Clinical study).
  4. Aroca S, et al. J Clin Periodontol. 2013 Jul;40(7):713-20 (Clinical study).
  5. Nevins M, et al. Int J Periodontics Restorative Dent. 2011 Jul-Aug;31(4):367-73 (Clinical study).
  6. Lorenzo R, et al. Clin Oral Implants Res. 2012 Mar;23(3):316-24 (Clinical study).
  7. McGuire MK, et al., J Periodontol. 2014 Oct;85(10):1333-41 (Clinical study).
  8. Herford AS, et al. J Oral Maxillofac Surg. 2010 Jul;68(7):1463-70 (Clinical study).
  9. Ghanaati S, et al. Biomed Mater. 2011 Feb;6(1):015010 (Pre-clinical study).
  10. Vignoletti F, et al. J Clin Periodontol. 2011 Sep;38(9):847-55 (Pre-clinical study).
  11. Rocchietta I, et al. Int J Periodontics Restorative Dent. 2012 Feb;32(1):e34-40 (Pre-clinical study).
  12. Thoma DS, et al. J Clin Periodontol. 2012 Feb;39(2):157-65 (Clinical study).
  13. Rotundo R & Pini-Prato G. Int J Periodontics Restorative Dent. 2012 Aug;32(4):413-9 (Clinical study).
  14. Jepsen K, et al. J Clin Periodontol. 2013 Jan;40(1):82-9 (Clinical study).
  15. Jung RE, et al. J Clin Periodontol. 2013 Jan;40(1):90-98 (Clinical study).
  16. Molnar B, et al. Quintessence Int. 2013 Jan;44(1):17-24 (Clinical study).
  17. Schmitt CM, et al. J Periodontol. 2013 Jul;84(7):914-23 (Clinical study).
  18. Miller PD. Int J Periodontics Restorative Dent. 1985;5(2):8-13 (Review // State of the art).
  19. Lorenz J, et al. Clin Oral Investig. 2017 May;21(4):1103-1111 (Clinical study).
  20. Del Pizzo M, et al. J Clin Periodontol. 2002 Sep;29(9):848-54 (Clinical study).
  21. Soileau KM & Brannon RB. J Periodontol. 2006 Jul;77(7):1267-73 (Clinical study).
  22. Chambrone, L., F. Sukekava, et al. (2009). Cochrane Database Syst Rev(2): CD007161 (Systematic Review).
  23. Konter U, et al. Deutsche Zahnärztliche Zeitschrift 2010;65:723-30 (Clinical study).
  24. Lorenz J, et al. Clin Oral Investig. 2017 May;21(4):1103-1111 (Clinical study).
  25. McGuire MK, Scheyer ET. J Periodontol 2016;87:221-227 (Clinical study).
  26. Maiorana C, et al. Open Dent J. 2016 Aug 22;10:395-410 (Clinical study).
  27. Chevalier G et al. Int J Periodontics Restorative Dent. 2017 Jan/Feb;37(1):117-123 (Clinical study).
  28. Tan WC, et al. J Investig Clin Dent. 2017 Feb;8(1). (Clinical study).
  29. Schmitt CM.et al. Clin Oral Implants Res. 2016 Nov;27(11):e125-e133 (Clinical study).
  30. Bassetti RG, et al. Clin Oral Investig. 2017 Jan;21(1):53-70 (Systematic Review).
  31. Urban IA, et al. Int J Periodontics Restorative Dent. 2015 May-Jun;35(3):345-53 (Clinical study).
  32. Rusu D et al. Quintessence Internat. 2017 Jan; 48(1): 56-67 (Clinical study).
  33. Abundo R & Corrente G. ACME Edizioni, 2010 (Review // Book).
  34. Moraschini et al. Acta Odontol Scand. 2019 Aug;77(6):457-467 (Systematic review and meta-analysis).